Adapter sa pratique de yoga en hiver

Mis à jour : janv. 29

Les saisons rythment l’environnement dans lequel nous évoluons, et suivre ce rythme nous permet de vivre en harmonie avec cette nature, se reconnecter à elle, optimiser son bien-être physique et mental en tirant profit de chaque saison.

paysage hiver contre plongée sapins neige route enneigée

L’hiver, saison froide et humide


L’hiver est la saison du repos, du réconfort, du repli sur soi. C’est la fin d’un cycle. Une sorte de mort, pour mieux renaitre au printemps. Nous ralentissons notre rythme pour récupérer des forces et rassembler notre énergie vitale. Si nous ne prenons pas le temps de nous reposer, notre corps et notre mental seront fatigués au moment du printemps et ne pourront pas utiliser leur plein potentiel. C’est également un temps d’introspection et de bilan de l’année écoulée. Ne culpabilisez pas de vous sentir plus introverti(e) et moins vigoureux(se), et écoutez votre intuition.


La nature nous incite à ralentir. Les jours sont courts, les températures baissent, elle est à l'arrêt. De même, notre corps a besoin de s'accorder un temps de réconfort et de douceur.


Dans la pratique de yoga


Une séance de yoga varie en fonction des cycles de la nature, des saisons, des cycles féminins... Car nous n’avons pas les mêmes besoins ni les mêmes capacités à tous les moments de l’année, du mois, ni même de la journée.


yoga hiver cocooning self hug ambiance chaleureuse

En hiver, le corps est plus froid, plus raide. Il ne faut pas le brusquer ni l’épuiser. Il est important de s’échauffer graduellement et de ne pas directement commencer par des postures avancées.


L’endroit où vous pratiquez n’est pas à négliger. Pour vous sentir bien, favorisez une ambiance cocooning, à côté d’un feu de cheminée par exemple, avec des plaids, un pull douillet, des bougies.


Vos séances pourront être plus lentes et plus douces, avec toujours une attention particulière sur des respirations amples. Les postures seront plus lentes et tenues plus longtemps.


Il est conseillé de garder un côté dynamique dans la pratique pour réchauffer le corps, lutter contre la léthargie et stimuler le métabolisme ralenti. Mais pratiquez ces postures dynamiques après un échauffement adéquat et à un rythme modéré, en tenant les postures plus longtemps, en limitant les mouvements superflus. Le travail sera davantage musculaire que cardio. Le corps a globalement moins d’énergie donc cherche à l’utiliser à bon escient.


Bien sûr, il est également important de s’écouter et d’adapter ses séances en fonction de son niveau d’énergie et de son endurance. Les jours où vous vous réveillez plein d’entrain ou lorsque vous en ressentez le besoin, pratiquez des séances plus intenses, mais en gardant à l’esprit de vous échauffer et de ne pas aller au-delà de vos limites pour ne pas vous épuiser. Si vous n’arrivez pas à aller aussi loin que d’habitude dans certaines postures, allez-y en douceur et accompagnez votre corps plutôt que de le forcer.


De même, ce n’est pas parce que l’hiver est une saison de repos qu’il ne faut pas bouger non plus. Restez actif quotidiennement pour rester en bonne santé.Vous l’aurez compris, tout est une question d’équilibre et d’écoute de soi (ce dont vous avez vraiment besoin, et non pas ce que votre mental vous dit !).



Des postures à pratiquer en hiver


posture yoga torsion sur le dos jathara parivartanasana

Torsion sur le dos - jathara parivartanasana

pour stimuler la digestion.


yoga posture pince assise paschimotanasana



Pince assise - paschimottanasana

pour apaiser le mental.


posture yoga jambes contre le mur uttanpadasana




Jambes contre le mur - uttanpadasana

pour stimuler le système immunitaire et lymphatique.




Posture yoga déesse du sommeil supta baddha konasana



Déesse du sommeil - supta baddha konasana

également avec un bolster sous la colonne vertébrale pour ouvrir l'avant du corps.



Posture yoga cadavre savasana

Cadavre - Savasana

pour la relaxation et la méditation.


17 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout