Bien choisir son tapis de yoga

La pratique du yoga ne nécessite pas beaucoup de matériel, comme je le décris dans l'article sur les accessoires de yoga, et je dirai même qu'on peut pratiquer sans tapis ! En effet, les yogis des temps anciens pratiquaient à même le sol ou sur des peaux d'animaux, mais à cette époque, le yoga ressemblait davantage à de la méditation.


Si vous êtes débutant ou que vous n'êtes pas chez vous, une serviette, un bout du tapis du salon, ou bien le sable de la plage ou de l'herbe feront l'affaire ! Attention cependant, un tapis de fitness n'est pas adapté car trop court et pas assez adhérent au sol. Il vaut mieux rien du tout ! Mais si vous voulez être assidu, vous sentir confortable et apprécier votre pratique sans être dérangé par votre tapis, il est préférable de bien le choisir !


Il y a plusieurs critères à prendre en compte lorsqu'on choisi son tapis de yoga : l'épaisseur, le matériaux, le poids, le prix, la couleur... Je vous guide en détails pour vous aider à choisir votre futur partenaire de yoga qui corresponde à vos propres critères !



L'épaisseur


L'épaisseur de votre tapis dépendra du type de yoga que vous pratiquez : plus votre pratique est dynamique, plus votre tapis sera fin (entre 3 et 4,5 millimètres), car votre appui est important et vous aurez plus de stabilité.

Au contraire, plus votre pratique est douce, plus votre tapis peut être épais (entre 5 et 8 millimètres) car vous tiendrez les postures un certain temps et donc vos appuis doivent être plus confortables. Cependant, votre équilibre sera davantage mise à l'épreuve.


Prenez aussi en compte le revêtement de sol que vous avez chez vous. Par exemple, si vous avez du carrelage ou du parquet, prenez peut-être un tapis légèrement plus épais pour ne pas vous faire mal (aux genoux par exemple). Au contraire, si vous avez déjà de la moquette, pas besoin de prendre trop épais, sauf si vous avez des articulations très fragiles.


Le matériau


Il existe beaucoup de matières pour les tapis de yoga (PVC, caoutchouc, liège, coton...) et son choix dépend à la fois de votre niveau de transpiration et de votre sensibilité écologique. En effet, si vous transpirez beaucoup des mains et des pieds ou que vous faites des pratiques dynamiques, optez pour du caoutchouc ou du liège. Au contraire, si vous ne transpirez pas beaucoup où que vous faites davantage des pratiques douces, choisissez un tapis en PVC ou en coton.



Le poids


En fonction de l'usage que vous voulez faire de votre tapis, le poids est un critère important. Si vous souhaitez le transporter facilement, prenez un tapis léger ou une gamme "voyage". Mais gardez en tête que plus votre tapis est léger, moins il est adhérent au sol.

Si vous savez que votre tapis ne bougera pas de votre maison, vous pouvez opter pour un tapis plus lourd et donc plus adhérent, qui ne rebique pas !


Le prix


On trouve des tapis de yoga à tous les prix, bien souvent en fonction de leur qualité, mais pas que ! Tout dépend du budget que vous voulez mettre dans cet objet (ou cet investissement !).

Pour les petits budgets, les tapis de chez "Décathlon" ont un très bon rapport qualité/prix.

Le site "Chin Mudra" a également des tapis à prix justes.

Pour les budgets plus conséquents, il y a les tapis de la marque "Baya" (testés et approuvés) qui sont également très beaux, "Manduka"...


Au studio, j'ai des tapis de la marque "Yoga Studio" qui sont également bien, j'ai de très bon retours de mes élèves.


La couleur, les motifs


Si c'est important pour vous, alors faites vous plaisir ! Ce critère là est très personnel. Gardez néanmoins en tête que la couleur peut avoir un impact sur vos émotions. Les couleurs vives et chaudes sont plus excitantes et stimulantes. Quant aux couleurs froides, elles sont plus apaisantes. À vous de voir !



Et vous, quel tapis avez-vous ? Partagez vos retours d'expérience en commentaire !



37 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout