Le yoga, plus masculin ou féminin ?


Cours de yoga femmes plages océan féminin arbre

Aujourd'hui, la réponse parait évidente : en France, environ 80% des pratiquants de yoga sont des femmes ! (source) Et c'est assez similaire dans les autres pays Occidentaux (72% aux US).

Même si les hommes se mettent de plus en plus au yoga, ils restent très minoritaires dans cette discipline.


Enfin un domaine où les femmes pourraient tirer leurs épingles du jeu ? Pas si vite...


Car cela n'a pas toujours été le cas. Je n'ai pas trouvé la statistique de la répartition des yogis en Inde, mais encore aujourd'hui, le yoga est beaucoup enseigné par des hommes ! Par exemple, lors de ma retraite de yoga en Mars 2020 à Rishikesh, tous mes professeurs étaient des hommes. Sûrement comme vous, j'ai été un peu surprise au début, puis je me suis renseignée. Aujourd'hui, si les femmes indiennes pratiquent quand même, c'est davantage chez elle, associé à des rituels hindous, de l'ayurveda etc.


Cours yoga Inde Rishikesh yogi Homme professeur masculin

Quand on remonte dans l'Histoire du yoga, en comprend que c'était une pratique faites par les hommes, pour les hommes. Aussi parce que le yoga était bien différent de ce que l'on connait aujourd'hui. Un yogis était un renonçant qui cherchait la libération par la méditation. Le yoga était comme une religion. Les ascètes qui le pratiquaient y consacraient leur vie. Le yoga se transmettait par oral, de "gourou" (le comprendre comme maitre spirituel) à disciple. Toujours au masculin.


Pourquoi ? Une femme ne pouvait être une renonçante car son rôle était d'être une épouse et une mère, aussi parce qu'au yeux des hommes, elle est désirable et représente une tentation.

Pour en connaitre plus sur l'histoire des femmes dans le yoga, je vous renvoie à l'article très intéressant et bien expliqué de Clémentine Epricum sur le sujet.


indra devi femme histoire yoga professeur

Ce n'est que dans les années 1930 que l'une des premières femmes - Indra Devi- est acceptée comme élève par le maitre Krichnamacharya. Aux côtés de Pattabhi Jois (Ashtanga yoga) et BKS Iyengar (yoga Iyengar) pour les plus connus, ils vont exporter le yoga en Occident, principalement aux Etats-Unis.


Cette "first lady of yoga" enseigne les postures et les exercices de respirations en Californie, et connait un grand succès auprès des stars Hollywoodiennes, ce qui commence à rendre le yoga glamour. Par ailleurs, cette discipline fut associée à la gymnastique, un sport qui tendait à se diffuser à la même époque et prônait la souplesse et la grâce.


Enfin, le développement du yoga a beaucoup été relayé dans des magazines féminins (en France, les premiers articles sont apparus dans "Elle" et "Le Journal des Femmes"), ce qui a amplifié le phénomène.


Finalement, la féminisation du yoga a évolué en même temps que son expatriation en Occident. C'est également par l'engouement de l'Ouest que le yoga a reconquis l'Inde dont la pratique commençait à décliner. (Pour en savoir plus sur l'Histoire du yoga, je vous renvoie à cet article.)


Pour conclure, n'est-ce pas une preuve que les femmes sont (comme souvent 😜) avant-gardistes et osent la nouveauté ? Elles ont su adopter et participer fortement à l'essor du yoga, une discipline qui ne leur était pourtant pas destinée.


Avec tout mon humilité,


Alice, yogini et féministe modérée 😉

12 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout